clinique du pied et chirurgi du pied - Docteur Bernard OUTTERS
Chirurgie du pied



CONTACT

Dr Bernard OUTTERS
Chirurgie du pied

Prendre rendez-vous en ligne

bernardoutters@clinique-pied.com
01 47 12 67 74

en savoir +

PLAN D'ACCES

CLINIQUE DU PIED

17 Avenue
de Tourville
75007 Paris

localiser

Forme debutante de l’hallux valgus

La principale déformation des pieds est appelée Hallux Valgus. L’étymologie de ce terme signifie littéralement " gros orteil en dehors ". C’est le déplacement de l’os en amont du gros orteil (appelé métatarsien) vers l’intérieur du pied qui entraine le déplacement du gros orteil (hallux) vers l’extérieur.







Une exostose (bosse osseuse) apparaît alors sur le bord intérieur du pied, et se place au sommet de la déformation : c’est ce que l’on appelle couramment un " oignon ". Cette bosse s’aggrave ensuite en raison du frottement avec les chaussures lors de la marche.

Premier stade : Hallux Valgus débutant

Dans le cas d’un hallux valgus congénital (33% des cas), la gêne commence à apparaître à l’adolescence, lors de l’enfilage des chaussures. Sinon, il tend à se former à partir de 40 ans, et se manifeste progressivement : une inflammation se développe au niveau de l’exostose, suite à une longue marche ou en raison du frottement avec les chaussures. Selon les cas, une bursite (une poche remplie de liquide) apparaît et risque de s’infecter. Cette première étape entraine de vives douleurs, malgré une déformation qui n’est pas encore très importante.

Une radiographie permet de mettre en évidence l’angle que forment le gros orteil déporté en dehors et son métatarsien déporté en dedans, et c’est le sommet de cet angle que l’on appelle exostose.

Par la suite, la déformation continue et s’aggrave lors de la marche, à cause du tendon extenseur du gros orteil. On appelle cela l’effet " corde d’arc ". Seule la chirurgie permet d’inverser ce processus, en redressant le métatarsien responsable de la déviation du gros orteil vers l’extérieur.

Deuxième stade :

Il existe deux sortes d’évolution possibles à un hallux valgus :

  • Une succession des poussées douloureuses avec augmentation de l’intensité et nécessitant une intervention rapide
  • Une baisse de la fréquence des poussées entrainant une accalmie pouvant durer un certain nombre d’années.


  • Cette accalmie est trompeuse car la déformation, en général, continue d’évoluer, même lentement, aboutissant aux déformations des autres orteils en commençant par le 2ème orteil.